Historique

 

Le Service départemental d’incendie et de secours de la Seine-Maritime (Sdis 76) a été créé en 1945, mais c’est la loi dite «loi de départementalisation», votée en 1996 qui l’a consacré dans son organisation actuelle. Cette loi porte sur une réorganisation des modes de gestion des personnels, des équipements et des infrastructures. Depuis le 1er janvier 2000, les sapeurs-pompiers professionnels, les sapeurs-pompiers volontaires et les agents des filières administratives, techniques, et spécialisées sont intégrés au Service départemental.

 

 
Le Service départemental d’incendie et de secours de la Seine-Maritime

 Direction du Sdis 76

Missions et statut

 

Les missions :

 

    • la protection des personnes, des biens et de l’environnement
    • la mise en œuvre des secours d’urgence aux victimes d’accidents, de sinistres ou de catastrophes et leur évacuation
    • la préparation des mesures de sauvegarde et d’organisation des moyens de secours
    • la prévention et l’évaluation des risques de sécurité civile.

 


Pour ce faire, le Sdis compte notamment 5 équipes spécialisées qui interviennent lors d'opérations en milieu hostile :

 

  • sauvetage et déblaiement
  • groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (GRIMP)
  • risques technologiques (chimiques, radiologiques)
  • secours aquatique et subaquatique
  • feu de navire

 

 

Le statut :

 

Le Sdis est un établissement public autonome dirigé par le Directeur départemental. Il est placé sous la double autorité du préfet, pour la direction de l’activité opérationnelle, et du président du Conseil d’administration, pour l’administration et le financement.
Le Sdis prend en charge les dépenses d’organisation et de fonctionnement du Service, celles relatives aux personnels, celles liées aux matériels et équipements ainsi qu’aux locaux des centres d’incendie et de secours (Cis).

 

 

 

 

Le Sdis 76 en quelques diapositives